Visite chez notre partenaire VERTEX

Mardi 20 juillet, nous avons organisé une visite chez l'un de nos partenaires. La société VERTEX située à Lavelanet (09). C'est une plateforme Emmaüs et une structure d'insertion (EI et ACI).

Nous travaillons depuis plusieurs mois avec cette entreprise qui emploie plus d'une quarantaine de personnes en insertion. Ils viennent collecter une partie des vêtements qui ne répond pas à notre charte qualité et que nous ne pouvons pas vendre à la boutik. 

Chez KSK, on aime la transparence, nous voulions en savoir plus sur la seconde vie des articles que nous donnons. Nous avons alors décidé de leur rendre visite pour découvrir leur activité.  Nous n'avons pas été déçues du voyage :-) dans le bon sens du terme bien sûr. Une belle rencontre ! Nous avons découvert une entreprise vertueuse tant sur le plan économique, écologique qu'humain. Ils fonctionnent d'ailleurs en mode participatif. L'équipe nous a ouvert ses portes et fait visiter l'ensemble de leur chaine d'activité, pour mieux comprendre tous les processus. 

Après avoir été collecté par le chauffeurs, les sacs de vêtements sont ensuite acheminés vers les filières de tri à Lavelanet. Ici tout est trié par matières, couleurs, catégories, pour ensuite être dirigé soit vers le réemploi (revente, réutilisation), soit vers le recyclage (transformation, récupération des fibres). C'est un travail de fourmi minutieusement cadencé par les équipes d'encadrants. Ils collectent en moyenne 2700 tonnes de textiles / an sur 180 points de collecte. Des montagnes de "balles de textiles" sont entreposées, prêtes à partir vers de nouveaux horizons.

Ils disposent aussi de deux boutiques solidaires à Lavelanet et à Foix accessibles à tous. Ils ont récemment monter un site de vente en ligne de leur plus belles pièces - les déesses de Lucie.

Nous avons été impressionnées par le volume de marchandises traité et l'organisation de leur travail. Une occasion supplémentaire de constater en direct l'ampleur du gaspillage qu'il existe dans la filière textile.  Des initiatives comme celle de la société VERTEX sont nécessaires pour optimiser les déchets textiles. En revanche le consommateur a toute sa place. Il y a de véritables enjeux à modifier, tous à notre échelle, nos modes de consommation.

Une belle journée riche en enseignements, émerveillements ... et en questionnements. 

Un immense merci à Karine et l'ensemble de l'équipe pour son accueil.